Visite Sanitaire Bovine (VSB)

L’Arrêté Ministériel du 24/01/2005 a instauré une visite annuelle obligatoire, prise en charge par l’Etat, des élevages bovins et parallèlement rend possible de déroger aux dépistages brucellose et tuberculose à l’introduction.

1. Les principes généraux

Ces visites s’intègrent dans l’évolution du système de surveillance des élevages bovins ; elles ont pour objet :

  • d’évaluer le niveau sanitaire de chaque élevage en examinant la mise en application de la prévention et de la maîtrise des risques sanitaires ;
  • de recueillir certaines données relatives à la gestion sanitaire dans les élevages afin d’en établir à terme une analyse globale au niveau départemental.
2. Les modalités des visites sanitaires

Ce qui ne change pas :

  • Elle est obligatoire.
  • Tous les éleveurs bovins sont concernés.
  • Elle est réalisée par le vétérinaire sanitaire.
  • Elle est entièrement financée par l’État.

Ce qui change :

  • Cette visite est plus complète et est élargie à la maîtrise de risques de contamination des produits.
  • Elle a lieu tous les 2 ans (en 2013 : N° EDE impair).
  • Elle met l’accent sur le rôle de conseil du vétérinaire.
3. Sept rubriques sont abordées
  1. Contention
  2. Biosécurité
  3. Dépistage des mouvements
  4. Dépistage de la tuberculose
  5. Suivi sanitaire permanent (pharmacie vétérinaire)
  6. Modalités de prescription et d’utilisation des antibiotiques
  7. Utilisation de l’ordonnance donnant lieu à l’exercice.

Chaque rubrique fait l’objet d’une conclusion (Satisfaisant, A améliorer, Insuffisant) et de conseils.
La conclusion globale est transmise à la DdcsPP.

4. Bilan prescription

Le nouveau décret « prescription hors examen clinique » (avril 2007) permet aux vétérinaires la prescription et la délivrance de médicaments sans être ‘au chevet du malade’ sous certaines conditions dont la réalisation d’un bilan sanitaire de l’élevage.
La visite sanitaire obligatoire inclut en grande partie les données du bilan sanitaire d’élevage prescription.
Donc si le vétérinaire sanitaire est également le vétérinaire traitant de l’élevage, ce bilan prescription peut s’appuyer sur la visite obligatoire une année sur deux.

[Haut]