Mouvements

Les conditions de mouvements font l’objet d’une instruction technique disponible ici.

Mouvements nationaux – Elevage

Les animaux destinés à l’élevage peuvent circuler librement au sein de la Zone réglementée.

Pour les échanges entre la zone règlementée et la zone Indemne, les règles sont résumées dans le schéma ci-dessous :

0681360

Mouvements nationaux – Boucherie

Sur le territoire national, les animaux peuvent sortir de la zone réglementée à destination de l’abattoir, en prévision d’un abattage sous 24h. Dans ce cas, les animaux ne doivent pas être désinsectisés.

Les moyens de transport sont désinsectisés (1) à l’aide de produits à base de perméthrine ou de deltaméthrine.
Les jeunes animaux de moins de 70 jours destinés à être engraissés peuvent aller en Zone Indemne, si le bâtiment qui les accueille est désinsectisé et permet de les isoler. Ces animaux ne pourront être abattus qu’en France.

fco1

Mouvements à destination des pays membres de l’Union Européenne

Les animaux non-vaccinés ne peuvent pas se déplacer à destination d’autres Etats Membres de l’Union-Européenne, sauf pour abattage immédiat.

Réglementation générale :

Hors protocole spécifique, les animaux vaccinés peuvent entrer dans un pays de l’Union Européenne en suivant l’un des 2 protocoles ci-dessous :

  • primovaccination complète (2 injections espacées de 21 jours) + 60 jours
  • primovaccination complète (2 injections espacées de 21 jours) +analyse PCR négative 35 jours plus tard

mouvfco3

PROTOCOLES SPECIFIQUES :

                          à destination de l’Espagne :

Un accord spécifique a été signé avec l’Espagne le 02 octobre 2015. Il prévoit 2 protocoles possibles :

  • primovaccination complète (2 injections espacées de 21 jours) + 10 jours
  • désinsectisation (1) pendant 14 jours + analyse PCR négative

mouvfco5

mouvfco4

 à destination de l’Italie
Un accord spécifique a été signé avec l’Italie le 16/10/15. Il prévoit un protocole de vaccination avec délai réduit :

fco2

Cas des animaux non vaccinables :
Les animaux non vaccinés ou non vaccinables peuvent sortir de la ZR à destination d’un pays membre de l’UE s’ils répondent à l’une des conditions suivantes :

  • 2 analyses sérologiques (ELISA) positives 60 jours et 7 jours avant le départ
  • 1 analyse sérologique (ELISA) positive 30 jours avant le départ et une analyse PCR négative 7 jours avant le départ

fco3

Mouvements à destination des Pays Tiers

L’exportation des animaux vivants, de leurs produits et sous-produits peut être maintenue sous réserve des mentions spécifiques des certificats sanitaires concernant la FCO.Les éleveurs doivent se rapprocher des négociants exportateurs pour connaître les conditions exactes du pays destinataire.

De façon générale, les points à appliquer sont :

  • Les animaux exportés ainsi que les mouvements de transport utilisés doivent être désinsectisés (1).
  • Le transport doit s’effectuer sans rupture de charge.

Cas spécifiques :

Turquie
Les animaux issus des régions dans lesquelles un foyer de FCO a été déclaré ne peuvent pas être exportés vers la Turquie.

Algérie :

Les animaux toutes zones confondues peuvent être exportés en Algérie.

Concernant la FCO, le certificat sanitaire de l’Algérie indique comme condition d’export « les animaux proviennent d’un pays indemne de FCO » OU « les animaux ne proviennent pas d’un pays indemne de FCO ». Cela signifie que, quelle que soit la zone dans laquelle se situe le cheptel d’origine, les animaux ne peuvent être exportés en Algérie que s’ils répondent aux conditions suivantes :

  • Le cheptel d’origine n’a présenté, au cours de 6 derniers mois, aucun cas clinique de FCO
  • Les animaux sont désinsectisés de la sortie de l’exploitation d’origine jusqu’à ce qu’ils quittent le territoire européen (minimum 14 jours de désinsectisation)
  • Pour les animaux de plus de 3 mois : analyse PCR négative réalisée au moins 14 jours après leur introduction dans la station de quarantaine

A l’heure actuelle, l’Algérie refuse les animaux vaccinés. Des discussions à ce sujet sont en cours. L’objectif sera alors de permettre la possibilité d’envoyer des animaux vaccinés avec une PCR négative.

[Haut]